Avec les bouddhistes

Licence Creative Common by SA
mercredi 17 janvier 2018 par Matthieu Giroux

Jésus Christ n’est pas un Dieu, mais il apporte la parole de Dieu. Il se mettait en colère et était émotif. Ainsi un bouddhiste peut croire qu’il était faible. Alors il s’agit d’expliquer pourquoi il se mettait en colère, quels étaient les fondements de sa colère. Jésus est un ange qui a pris corps, tout comme pourrait le faire un Dieu. Seulement, les âmes sont imparfaites, ce qui expliquerait que seule la première âme serait parfaite.

Les bouddhistes croient que leur vie continuera dans une autre vie, qu’ils auront alors tout oublié. Il s’agit donc de le dire que leur vie a une raison d’exister. Il s’agit donc d’expliquer que la créativité de l’humain est celle d’un Dieu, qu’elle sert à quelque chose. Notre monde n’est-il pas un peu artificiel ? Notre monde ne nous pousse-t-il pas à nous remettre en question ?

Mes Notes

Aller à la rencontre d’asiatiques, afin de discuter de leur recherche de vérité.